banner

  OFFJAZZ

offjazz

HISTOIRE DE LA DANSE JAZZ

SOMMAIRE
Introduction
La danse africaine
1518 La traite des esclaves
L'église et son influence
La Nouvelle Orléans
Storyville
La Minstrelsy
Irene et Vernon Castle
1920
Chronologie
Notes et Bibliographie



La musique jazz est un ensemble a la fois sonore et corporel. C'est la parodie, la gaieté, la fete, les joyeux échanges, elle caractérise la liberté de l'individu. Cependant elle exprime aussi ; la douleur, l'oppression, elle est chargée de plaintes et de moqueries, d'ironie, de révolte et de revendications, elle ouvre le droit au solo, a l'improvisation et a la liberté d'échanges.

Cette philosophie du jazz qui a façonné les grandes danses vernaculaires noires américaines a été reprise par la communauté blanche et diffusée dans le monde entier.

Elle part du Cake walk, du Charleston, du Lindy hop pour en arriver au Rock, au Funk, au Break dancing jusqu'au rap et Hip hop actuels.

L'exception a cette philosophie "nature" du jazz est la danse scénique qui nous vient de Broadway ou elle a été influencée par de grands chorégraphes novateurs qui étaient au départ principalement classiques comme Georges BALLANCHINE, Gérôme ROBBINS et pour rester plus "jazz" Jack COLE.

Ces chorégraphes n'avaient pas un esprit d'improvisation au sens africain du terme.

Ce qui nous amene au paradoxisme entre :

Le jazz : liberté du corps, improvisation, conception stricte noire afro américaine de la philosophie du jazz en opposition avec :
Le jazz :
danse théâtrale et scénique actuelle (qui n'est plus une improvisation).