banner

  

  GUMBOOTS

gumboots  gumboots  gumbootsgumboots gumboots

Gumboot dancing; la danse en bottes de gomme, s'est développée dans les mines d’or en Afrique du Sud pendant l’époque de l’Apartheid. Les mineurs noirs travaillaient dans l’obscurité quasi-totale au fond des mines d’or. Ils étaient enchaînés à leur poste de travail avec l’interdiction de parler. Les conditions de travail étaient extrêmement pénibles et entraînaient souvent des infections et des ulcères car ils étaient constamment dans l’eau jusqu’au genoux..

Les propriétaires des mines se sont rendus compte qu’il serait plus rentable d’équiper les travailleurs de bottes en gomme (a.k.a. Wellingtons) plutôt que de gérer les fréquents arrêts de travail dus aux infections et maladies ou encore de drainer les mines.

Les travailleurs, afin de communiquer entre eux, développèrent un code de frappes avec leurs bottes, de stamping sur l’eau et de bruits avec leurs chaînes.

Leur tenue de travail était (comme sur les vidéos) jeans de travail, torse nu et bandana pour absorber la sueur.
Pendant leur temps libre, ils se détendaient en chantant et en buvant ensemble, en pensant à leur famille : la gumboots dance était née.

Rishile Gumboot dancers of Soweto








   

OFFJAZZ DANCE COMPANY
"Kongas " Gumboot dance (a jazzy stylized form)


Gumboot Dancing originated in the Gold mines in South Africa during the oppressive Apartheid Pass Laws. Black labourers worked in total darkness for three months at a time in appalling conditions. They were chained to their work stations and were forbidden to talk to each other. They stood up to their knees in infected water causing skin diseases and ulcers resulting in lost time from work.

The bosses discovered that it was cheaper to provide them with Gumboots (Wellington Boots) than to drain the mines. The miners used the Gumboots as a method of communication by slapping their boots and stamping their feet and rattling their ankle chains.

Thus the miners uniform was created of Gumboots, jeans, bare-chest and bandanas to absorb eye-stinging sweat. During their free time, the miners would sing and dance and drink together and remember their familes a thousand miles away. The tradition of Gumboot dancing was born.

Official GUMBOOTS web site
http://www.gumbootsworldtour.com

Other GUMBOOTS web site
http://gumboot.dancers.users.btopenworld.com/
CHANTIER GROUP   Québec, Canada