OFFJAZZ

Jean-Marie-RIVIERE

JEAN MARIE RIVIERE
Monsieur Cabaret



Un grand Maître - un grand artiste - un grand homme

 

HISTORIQUE:
Jean-Marie Rivière, né le 18 mai 1926 à Bergerac et mort le 23 avril 1996, était une personnalité du music-hall français, figure emblématique du monde du spectacle, il fut longtemps considéré comme l’un des rois des nuits parisiennes. Il a successivement fondé et animé le Café des Arts à Saint-Tropez, les cabarets parisiens de l’Alcazar, l’Ange Bleu – qui ne resta pas ouvert très longtemps – et le Paradis Latin, ouvert en 1977.
L’Alcazar ouvre à Paris en 1968 en plein Quartier Latin, faisant éclater le fond et la forme de la revue. L’Alcazar devient rapidement un lieu mythique de la capitale. On y trouve Régine, Marie-France ou Dani. Les transformistes font fureur et les meilleurs travestis de Paris y trouvent refuge.
Jean-Marie Rivière a lancé de nombreux talents du spectacle, entre autres Artur BRACCHETTI. C’est au Music Hall qu’il triomphe grâce à son humour, interpellant les clients à leurs tables.
Dans la filmographie de l’acteur Jean Marie Rivière, on trouve une vingtaine de long-métrages dont
1955 « Gas-Oil » de Gilles Grangier, son premier film; 1960 « Les Godelureaux » de Claude Chabrol et
1985 « Paulette, la pauvre petite milliardaire » de Claude Confortès qui sera son dernier film.



Note personnelle:

J'ai eu la chance de travailler pendant un an avec Jean Marie Rivière, et c'est certainement l'expérience la plus marquante que j'ai vécu. un homme de talent, Il m'avait demandé de monter la chorégraphie de "Carmen" (une version burlesque de l'opèra) avec Bertha en Don José, Herma VOOS en carmen, Paco en Don Patillo avec son fameux ballet des tambourins (triste reprise au Bobino!!!)
Ce n'était pas évident de travailler avec lui en tant que chorégraphe il ne savait pas toujours ce qu’ il voulait mais il savait certainement ce qu’ il ne voulait pas. Et il le faisait savoir avec sa voix caverneuse, les savons étaient copieux !!!  Il aimait bien semer la zizanie sur scène pendant le spectacle, il nous engoulait pendant les tableaux mais en fait ce n’était que du show... Le public avait toujours l'impression de vivre un spectacle exceptionnel, avec un maître de cérémonie irascible et autoritaire, qui menait sa troupe a la baguette ... mais a la fin c’était la grande rigolade dans les loges!
Et puis quel plaisir de danser devant le gotha di show business international, Frank STALLONE, Liza MINELLI, Frank SINATRA, Shirley BASSEY , Shirley Mc LAINE, Joel GREY (qui était tout de suite entrée dans les loges pour nous féliciter du spectacle) , et beaucoup d’autres…..
Sa disparition nous à tous terriblement affecté, Jean Marie RIVIERE était Monsieur Cabaret, le maitre et notre père spirituel a tous. Qu’ il repose en paix, maintenant qu’ il est au paradis tout court il aura certainement déjà re-converti les anges en paillèttes, strass et bulles de champagne!

                                                                                               Gianin LORINGETT 1999



 
Film "Tous des Vedettes" extrait filmé au Paradis Latin
MC Jean Marie RIVIERE (G.LORINGETT en Maurice CHEVALIER)




www.offjazz.com | E-mail